1-866-626-8055   |  info@formationconstruction.com

Code national du bâtiment 2020 : À quoi doit-on s’attendre ?

Depuis 3 ans, la réécriture du nouveau Code du bâtiment du Canada est entre les mains de spécialistes, et de nouvelles règles très strictes entreront en vigueur progressivement à partir de cette année (2019).

Le code visera surtout les nouvelles constructions, mais il traitera aussi des différents aspects de la démolition, la réinstallation, la rénovation et du changement de l’affectation des bâtiments.

Le CNB actuel a été publié en 2015 et fait habituellement l’objet d’une mise à jour tous les cinq ans. La prochaine mise à jour est donc prévue en 2020.

Le CNR dirige une initiative sur les immeubles résilients aux changements climatiques et les infrastructures publiques de base visant à mettre à jour les données climatiques, les charges climatiques connexes et les combinaisons de charges, ainsi que les nouvelles dispositions sur la résilience climatique qui seront mises en œuvre dans les futures versions des codes, des normes et des guides. incluant le Code national du bâtiment, le Code national de l’énergie pour les bâtiments – Canada et le Code canadien sur le calcul des ponts routiers.

Résistance des bâtiments et infrastructures

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) affirme que les maisons et les autoroutes du pays ont été construites en fonction de modèles météorologiques qui sont maintenant désuets en raison des changements climatiques.

Les nouvelles données sur les changements climatiques récoltées serviront à la mise à jour 2020 du code national du bâtiment et à celui de la construction des autoroutes, qui ne sont pas des lois mais qui servent de modèles pour les provinces et les municipalités.

Le but est d’adapter le code national du bâtiment afin que les infrastructures résistent mieux aux pressions des incendies, des inondations et des tempêtes de vent qui deviendront de plus en plus fréquentes. En effet, selon un rapport du ministère canadien de l’Environnement publié la semaine dernière, le Canada se réchauffe deux fois plus rapidement que le reste de la planète.

Résistance des toitures

De nouvelles dispositions pour la certification de la résistance des toitures aux intempéries extrêmes sont prévues pour 2020.

Chaussées

Des mises à jour afin d’améliorer les mélanges de béton pour la chaussée afin d’atténuer les problèmes de nid-de-poule sont également prévus. Par exemple, la Ville de Montréal devrait les mettre en place en 2021 à la suite des essais sur le terrain.

Conception structurale

De nouvelles normes pour la protection des sous-sols contre les inondations devraient être finalisées d’ici la fin 2019.

De plus, afin de tenir compte des forts vents associés aux changements climatiques, de nouvelles règles de conception structurale pour les bâtiments devraient être prêtes à être adoptées seulement en 2025. On s’attend également à des modifications sur le calcul des ponts routiers à la même période.

Autres modifications importantes proposées

Hébergement en résidence

Le Code national du bâtiment et le Code national de prévention des incendies proposent de nouveaux établissements de soins à domicile. Le but est d’offrir des logements plus accessibles financièrement aux personnes ayant besoin de soins à domicile et d’y assurer un véritable degré de sécurité incendie sans compromettre la sécurité des personnes.

Bactérie Legionella dans les immeubles

La prolifération et la transmission de la maladie du légionnaire est potentiellement mortelle. Des modifications sont proposées afin de minimiser les effets néfastes sur la santé causés par la Legionella et d’autres bactéries.

Fenêtres

Chaque année, plus de 420 enfants canadiens se retrouvent aux urgences après une chute d’une fenêtre.

Afin d’augmenter la sécurité des fenêtres ouvrantes, des modifications de conception moins contraignante sont proposées.

Étanchéité à l’air

Des modifications à la partie 5 sont proposées en ce qui concerne le problème des fuites d’air. L’accent sera mis sur la performance des ensembles d’étanchéité à l’air plutôt que sur les matériaux.

Consultez l’examen public 2018 sur les modifications proposées

2018 : Modifications proposées au CNB 2015, CNPI 2015 et CNP 2015 – fichier combiné (format PDF – 11 Mo)


L’examen public prochain est actuellement prévu pour l’automne 2019.

Source : CNRC

29 mai 2019

0 réponses sur "Code national du bâtiment 2020 : À quoi doit-on s’attendre ?"

    Laisser un message

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    FORMATION CONSTRUCTION ©  TOUS DROITS RÉSERVÉS