Flips au Québec

Le phénomène Flip est plus fort que jamais grâce aux émissions de rénovation spécialisées.

Il faut faire attention aux statistiques, qui représentent uniquement les ventes réalisées par des courtiers, alors que de plus en plus de gens vendent eux-mêmes.

En effet, selon la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), le nombre de ventes identifiées comme des flips immobiliers est en baisse depuis 4 ans.

Alors pas d’inquiétudes, l’immobilier étant un pilier de l’économie, le flip a toujours été là et va le rester.

Cela semble si simple et facile à la télé et les possibilités de profits sont si alléchantes que vous aussi, vous êtes décidé à vous lancer dans l’aventure !

Parfait ! Mais avant assurez-vous d’être bien préparé pour éviter que votre flip fasse flop …

 

1. Trouvez le produit rare

Il vous faut trouver une aubaine. Le prix que vous payerez à l’achat aura inévitablement un impact sur le profit réalisable à la revente.

Il vous faut connaître le marché pour savoir discerner une bonne offre ou non. « Payer trop cher » est, l’erreur qui aura le plus grand impact sur les profits que vous réaliserez lors de votre flip.

Consultez et devenez expert d’une ville ou d’un quartier en particulier au lieu de chercher des aubaines aux quatre coins de la province.

Recherchez là où la plupart des gens ne se donnent pas la peine de chercher. Ne vous fiez pas uniquement aux courtiers qui envoient le même listing à de nombreux clients.

 

2. N’en faites pas un Manoir !

Voici une erreur que plusieurs investisseurs font à leur début. Ils injectent trop d’argent dans la rénovation.
N’effectuer pas des travaux de rénovation qui ne vous permettront pas de récupérer la totalité de votre argent investi.

Ne dépenserez pas inutilement pour de beaux comptoirs en granit lorsque non nécessaire.

 

4.Obtenez votre financement

Les banques exigent généralement une mise de fonds minimale de 20%. À défaut de fournir le montant requis, il faudra contracter une assurance sur le prêt hypothécaire, offerte, entre autres, par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Pour éviter l’assurance prêt hypothécaire et les frais s’y rattachant, vous pouvez vous associer avec un partenaire.

Vous pouvez obtenir un prêt-rénovation, une formule proposée par plusieurs institutions financières.
Pensez à demander à l’institution financière de vous prêter, en partie ou en totalité, un montant afin que vous puissiez effectuer les rénovations. Ainsi, vous augmenterez vos liquidités disponibles, ce qui vous aidera à pallier aux imprévus de toutes sortes et/ou à un délai de revente qui s’étire quelque peu.

 

5. Ne soyez pas trop optimiste

Établissez 3 scénarios financiers possibles (un pessimiste, un réaliste et un optimiste). Ainsi, si vous calculez faire un profit même avec le scénario le plus pessimiste, vos chances de réussite augmentent.

Prévoyez de prendre en compte les imprévus qui pourraient survenir.

Lors d’une rénovation complète, en enlevant des murs, il n’est pas rare de découvrir des surprises. À ce moment-là, il faut régler les problèmes au fur et à mesure et les dépenses augmentent.

C’est pourquoi il est primordial que vous vous laissiez une marge de manœuvre.

 

6. Assurez votre Trésor

Soyez vigilant et assurez votre Trésor comme il se doit. En cas de pépin majeur, votre assureur pourrait refuser de vous dédommager car la propriété n’est pas assurée adéquatement.

Les complications n’arrivent pas qu’aux autres et vous pourriez perdre tout votre profit rêvé.

 

7. Connaitre la Loi

Depuis le 1er janvier 2016, les Québécois doivent obligatoirement déclarer la vente d’un bien immobilier lors de leur déclaration d’impôt. Donc à partir de maintenant, si vous vendez une maison, vous devrez déclarer la transaction.

Donc, même si la glorieuse période des années 2000 a cédé la place à un marché résidentiel beaucoup plus calme, le flip s’avère toujours rentable à condition de ne pas être trop gourmand.

Sur ce, bon flip !

12 avril 2017

0 réponses sur "Flips au Québec"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATION CONSTRUCTION ©  TOUS DROITS RÉSERVÉS