1-866-626-8055   |  info@formationconstruction.com

PROCÉDER À L’INSPECTION DE VOTRE BÂTIMENT

Le printemps est la saison idéale pour faire l’inventaire des travaux d’entretien ou de rénovations nécessaires.

 

Une réparation, même petite, effectuée dès que le problème est connu, permet de garder votre bâtiment en bonne santé plus longtemps et évite de faire face à des travaux de plus grande envergure, nécessitant des sommes monétaires qui ne sont pas nécessairement disponibles.

Une inspection visuelle tous les ans est nécessaire afin d’identifier les désordres qui pourraient survenir entre temps.

 

Le toit plat

  • Vérifier le recouvrement de toit et noter tout affaissement, zone molle, boursouflure, plissement et arête du recouvrement ; consulter un spécialiste au besoin. Indiquer également les endroits où le gravier est manquant (lorsqu’applicable). Ajouter du gravier aux endroits dégarnis et niveler de nouveau uniformément sur l’ensemble de la toiture.
  • Vérifier l’état du drain de toit, la fixation de son grillage protecteur et l’écoulement des eaux ; solidifier et/ou nettoyer le grillage au besoin.
  • Lorsqu’applicable, vérifier les manchons (tuyau ou conduit) traversant la membrane (permettant le passage de conduits électriques) et le ciment plastique permettant l’étanchéité ; corriger au besoin.
  • Vérifier l’état des solins métalliques, des couronnements (partie supérieure) et des joints d’expansion ; fixer les éléments lâches, calfeutrer les joints des solins et joints d’expansion, qui sont douteux ou fissurés.
  • Aération : Vérifier l’étanchéité et la solidité des bouches d’aération au toit et l’étanchéité des joints à la toiture ; solidifier, reprendre les joints d’étanchéité et repeindre si nécessaire.
  • Évents : vérifier l’étanchéité du recouvrement d’évent ; corriger si nécessaire.
  • Col-de-cygne : vérifier le fonctionnement et l’étanchéité du volet à gravité (s’il y a lieu) et le grillage pare-oiseaux; corriger les volets et grillages déficients.
  • Ventilateur éolien : vérifier manuellement l’opération du ventilateur ; huiler ou changer le roulement à billes.
  • Ventilateur statistique: vérifier le grillage pare-oiseaux

 

Le toit en pente

  • Vérifier l’étanchéité et le fonctionnement de la trappe d’accès (lorsqu’existante); améliorer si nécessaire.
  • Vérifier l’état des barreaux et la solidité des ancrages de l’échelle d’accès; fixer de nouveau et peindre au besoin.
  • Toit : Vérifier l’état des bardeaux de toit et noter tout soulèvement (mal fixé), gondolage et bardeaux cassés ou manquants; fixer de nouveau les bardeaux lâches ou déplacés et/ou remplacer les bardeaux déficients ou manquants.
  • Vérifier l’état de la structure (affaissement, zone molle et/ou ondulation); consulter un spécialiste pour corrections à apporter).
  • Vérifier l’état des solins métalliques, des couronnements et des joints d’expansion, lorsque présents ; fixer les éléments lâches, sceller les joints des solins et joints d’expansion qui sont douteux ou fissurés à l’aide d’un joint d’étanchéité.
  • Gouttières : Vérifier l’état (solidité, éléments manquants, etc.) de la gouttière ; solidifier les éléments lâches et remplacer ceux manquants.
  • Vérifier l’étanchéité et l’écoulement ; sceller les perforations et incliner la gouttière vers la descente si nécessaire (lorsque des arbres feuillus sont situés à proximité des gouttières et qu’ils diminuent l’efficacité de celle-ci, ajouter des tamis à feuilles mortes ou nettoyer régulièrement).
  • Aération : Vérifier l’état et la solidité des bouches d’aération au toit et l’étanchéité des joints à la toiture ; solidifier, reprendre les joints déficients et repeindre si nécessaire.
  • Évents : vérifier l’étanchéité du recouvrement d’évent ; corriger si nécessaire.
  • Col-de-cygne: vérifier le fonctionnement et l’étanchéité du volet à gravité (s’il y a lieu) et le grillage pare-oiseaux; corriger les volets et grillages déficients.
  • Ventilateur éolien : vérifier manuellement l’opération du ventilateur ; huiler ou changer le roulement à billes.

 

Les parements et les murs extérieurs

  • Vérifier les joints d’étanchéité (caulking), les joints de contrôle et d’expansion, lorsque présents; enlever les joints détériorés (fissurés), nettoyer et remplacer par un matériau d’étanchéité de première qualité (produit ayant une élasticité et une adhérence supérieures).
  • Vérifier l’état et la fixation des solins métalliques et des couronnements, lorsque présents (protection métallique au-dessus du mur); corriger au besoin. Vérifier l’état des orifices de ventilation du mur (chantepleures et autres); assurer un passage libre devant ces orifices.
  • Métal : Vérifier l’état du métal (perforations, éléments tordus, corrosion, joints ouverts, etc.) et sa fixation; remplacer les éléments endommagés et fixer de nouveau les éléments lâches.
  • Brique : Vérifier s’il y a présence de fissures ou de gonflement du mur de brique; colmater les fissures et rechercher leurs causes (mouvement de la structure, ancrages déficients, etc.).
  • Vérifier s’il y a présence d’éclatement ou d’effritement des briques et joints de mortier; jointoyer ou remplacer les joints déficients et remplacer les briques déficientes (consulter un spécialiste si nécessaire).
  • Béton : Vérifier l’état du béton (s’il y a présence de fissures ou éclatement du béton) et la fixation des panneaux; colmater les fissures et rechercher les causes du problème (mouvement de la structure, faiblesse du panneau, etc.).
  • Bois, panneaux préfinis et fibrociment : Vérifier le rétrécissement (joints ouverts) et la fixation du bois; colmater les orifices créés par la chute des nœuds et le rétrécissement et fixer les planches lâches si necessaire
  • Vinyle : Vérifier l’état du vinyle (éléments tordus, joints ouverts, etc.) et sa fixation ; remplacer les éléments endommagés et fixer de nouveau les éléments lâches.
  • Stuc : Vérifier l’état du recouvrement (s’il y a présence de fissurations et/ou désagrégation) et sa fixation (gonflement, panneau lâche); colmater les fissures, remplir et nettoyer les sections désagrégées avec des matériaux identiques et fixer de nouveau les éléments lâches.

 

Les murs de soutènement

  • Vérifier l’état général du mur et la solidité de ses composantes; noter toute déformation (gonflement, dénivellement causé par l’affaissement des fondations ou inclinaison dangereuse du mur de soutènement); corriger au besoin.
  • Vérifier l’efficacité du drainage de surface permettant l’évacuation des eaux de ruissellement à l’arrière du mur de soutènement (le drainage de surface est effectué à l’aide d’une rigole, d’un puits de drainage ou d’un aménagement de terrain favorisant l’évacuation des eaux). Nettoyer la rigole de toute obstruction pouvant empêcher l’écoulement des eaux et, si nécessaire, réaménager le terrain de façon à favoriser leur éloignement du mur de soutènement.
  • Lors des journées pluvieuses ou à l’aide d’un boyau d’arrosage, vérifier l’efficacité du drainage souterrain (eaux derrière le mur de soutènement évacuées par les ouvertures localisées au bas du mur ou par un drain); nettoyer les ouvertures d’évacuation de toute obstruction et s’il y a non absorption d’eau, prévoir la vérification du drain souterrain (creusage et possibilité de remplacer le drain).
  • Vérifier l’état des matériaux composant le mur de soutènement afin de détecter la présence de fissures, d’effritement, d’éclatement de surfaces de béton et de joints de mortier; réparer où remplacer les composantes endommagées, colmater les fissures et rechercher leurs causes (mouvements de la structure, ancrages déficients, etc.).
  • Vérifier l’état du bois afin de détecter la présence de pourriture, de champignons, de mousse ou d’herbes; nettoyer, réparer ou remplacer les composantes endommagées et reprendre le fini (teinture, peinture, etc.) si nécessaire

 

Les fondations

  • Inspectez les fondations minutieusement. En présence de fissures, de dépôts blanchâtres
    (traces d’efflorescence), d’infiltration ou d’humidité localisée, évaluer les dégâts et procédez aux travaux requis.

 

Les balcons, perrons, escaliers et rampes d’accès

  • Vérifier le drainage (la formation de mares d’eau), l’état du joint d’étanchéité (caulking), entre l’équipement et le mur et l’état du drain (bouché), lorsque présent ; refaire les pentes avec un matériau approprié et reprendre le joint d’étanchéité (caulking), si nécessaire.
  • Vérifier la solidité du garde-corps ; réparer et remplacer les éléments endommagés ou manquants et resserrer les ancrages du garde-corps.
  • Béton et fibrociment : Vérifier s’il y a des fissures, effritement ou détérioration de la surface et des joints d’étanchéité (caulking) (problèmes souvent localisés près des ancrages des poteaux du garde-corps); si nécessaire, gratter, nettoyer, remplir les fissures et les joints détériorés à l’aide d’un produit approprié
  • Bois : Vérifier le finit (pourriture, mousse, champignons); remplacer les éléments pourris, enlever la mousse et les champignons, sabler, peindre ou teindre si necessaire
  • Métal : Vérifier l’état des soudures et du fini; refaire les soudures déficientes, brosser les surfaces corrodées et repeindre
  • Plastique, fibre de verre : Vérifier l’état du fini (fissure, éclat); si nécessaire, gratter, nettoyer, remplir les fissures et les joints détériorés à l’aide d’un produit approprié.

 

Les margelles

  • Vérifier l’état (solidité et propreté) et vérifier la qualité du drainage (gravillon, drain) corriger si nécessaire.
  • Nettoyez les margelles (puits de fenêtre) et, au besoin, leur colonne de drainage afin de garantir leur efficacité.

 

Les portes et fenêtres

  • Vérifier l’état des joints d’étanchéité extérieurs (caulking); remplacer les joints fissurés.
  • Vérifier l’état de la porte et du vitrage (lorsque présents), de la quincaillerie (charnières, serrure, ferme-porte, barre panique) et du coupe-froid, ainsi que le bon alignement de la porte ; ajuster et lubrifier la quincaillerie, ajuster le coupe-froid, remplacer ou réparer les éléments et finis endommagés ou manquants si nécessaire.
  • Vérifier l’état de la fenêtre (fini du cadre, vitrage, glissière, orifice d’écoulement, loquet, coupe-froid et moustiquaire) son fonctionnement lorsqu’elle est amovible (facilité d’opération, bon alignement, etc.) son allège (tablette).
  • Restaurer au besoin le fini du cadre de fenêtre, remplacer les verres brisés, nettoyer les glissières et orifices d’écoulement, réparer ou remplacer les moustiquaires, coupe-froid et loquets lorsque nécessaire. S’assurer de l’inclinaison des allèges vers l’extérieur et reprendre le fini au besoin.

 

Les prises et entrées électriques

  • Vérification visuelle de l’état du mât électrique (présence de rouille, solidité au mur).
  • S’assurer visuellement que la ferrure est bien fixée au bâtiment.

Testez les prises de courant extérieures (vérifiez qu’elles sont dotées d’un «disjoncteur différentiel de fuite à la terre»

 

Les appareils

  • Nettoyez le serpentin et les filtres de vos climatiseurs (ou remplacez ces derniers).
  • Effectuez une vérification de votre thermopompe. Si celle-ci repose sur le sol, vérifiez son niveau pour vous assurer que le gel ne l’a pas déstabilisée.

 

Les stationnements, trottoirs et égouts

  • Vérifier l’état général de la voie d’accès, des stationnements et des trottoirs (trous, crevasses) et leur nivellement; corriger les anomalies représentant un danger de blessures pour le public, et ce, dans les plus brefs délais.
  • Vérifier les bordures (béton, bois) et les lignes de démarcation; corriger les bordures déficientes ou manquantes et repeindre les lignes de démarcation nécessaire.
  • Inspecter les surfaces asphaltées et repérer les endroits usés (fendillement, amincissement, fissure); corriger les endroits fendillés et fissurés en remplissant ces crevasses avec un produit approprié (coulis d’émulsion d’asphalte ou autre produit; voir liens externes pour plus d’infos) pour empêcher une détérioration plus prononcée (cycle de gel et de dégel) et prévoir une réfection des surfaces asphaltées amincies.
  • Trottoir en béton : inspecter les surfaces et vérifier si le béton a des fissures, de l’effritement de surface; gratter, nettoyer et remplir les fissures et les surfaces éclatées à l’aide d’un produit approprié si nécessaire.
  • Pavés autobloquants : inspecter les surfaces et vérifier s’il y a présence de fissures et/ou de surfaces éclatées; remplacer les blocs fissurés ou éclatés représentant un danger de blessures pour le public.
  • Vérifier l’état des joints; remplir les joints vides à l’aide de sable.
  • Puisard : Vérifier s’il y a creusage au pourtour du puisard (érosion ou tassement du sol); corriger, si necessaire.
  • Vérifier l’évacuation de l’eau vers le puisard (niveau du puisard par rapport à la surface drainée) lorsqu’il s’agit d’un puisard de drainage pluvial; corriger au besoin.
  • Enlever les débris, les bouts de bois et autres objets à l’intérieur du puisard.
  • Vérifier les parois intérieures (effritement, fissure, affaissement); réparer, si nécessaire.
  • Vérifier l’état et la position de la cloche. Ajuster au besoin.

 

Les escaliers intérieurs

Vérifier la stabilité de l’escalier et de la rampe d’accès et la solidité du garde-corps; stabiliser au besoin et resserrer les ancrages du garde-corps si nécessaire.

Vérifier l’état en général du recouvrement des marches et des contremarches (tapis, tuiles de caoutchouc, tuiles de céramique); réparer ou remplacer au besoin les surfaces endommagées.

 

Les appareils de chauffage intérieurs

Procédez à l’entretien et au nettoyage de tout appareil de chauffage central à combustion (bois, mazout ou gaz).
S’il s’agit d’un système à air pulsé, procurez-vous des filtres de rechange pour être fin prêt l’automne prochain.

 

Les drains et vide sanitaire

Versez de l’eau dans les avaloirs de sol (drains de plancher) afin d’éviter le refoulement des odeurs émanant des égouts.
Si le bâtiment dispose d’un vide sanitaire (cave), ouvrez les soupiraux dès le retour du temps chaud pour ventiler cet espace.
Assurez-vous que le grillage est en bonne condition pour empêcher l’intrusion d’insectes ou de petits animaux.

 

 

Calendrier d’entretien mois par mois

 

Mai

  • Arbres, arbustes et plate-bande
  • Balcons, perrons, paliers, escaliers,

rampes et échelles extérieurs

  • Parement, murs extérieurs et fondations
  • Portes extérieures et fenêtres
  • Structure de réception et antennes
  • Système d’éclairage de sécurité
  • Toit en pente
  • Toit plat

Juin

  • Clôtures
  • Contenant, compacteur et chute à déchets
  • Escalier et rampe d’accès extérieurs
  • Mur de soutènement et margelle
  • Stationnement, trottoir et égout pluvial
  • Système d’éclairage de sécurité
  • Terrasses et dalles extérieures

Juillet

  • Chauffe-eau
  • Système d’éclairage de sécurité

Août

  • Système d’éclairage de sécurité

Septembre

  • Chauffage
  • Robinet principal d’arrêt d’eau
  • Système d’éclairage de sécurité

Octobre

  • Arbres, arbustes et plate-bandes
  • Entrée électrique et distribution
  • Système d’éclairage de sécurité
  • Toit en pente
  • Toit plat

Novembre

  • Escaliers et rampe d’accès intérieure
  • Finitions des planchers
  • Murs et plafonds
  • Système d’éclairage
  • Système d’éclairage de sécurité

Décembre

  • Système d’éclairage de sécurité

Janvier

  • Détection et alarme-incendie
  • Système d’éclairage de sécurité

Février

  • Cuisine et équipements
  • Entretoit – Toit en pente
  • Entretoit – Toit plat
  • Système d’éclairage de sécurité

Mars

  • Plomberie de salle de bain
  • Système d’éclairage de sécurité

Avril

  • Entrée électrique et distribution
  • Puisard et fosses de retenue
  • Système d’éclairage de sécurité

 

7 mai 2019

0 réponses sur "PROCÉDER À L'INSPECTION DE VOTRE BÂTIMENT"

    Laisser un message

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    FORMATION CONSTRUCTION ©  TOUS DROITS RÉSERVÉS