1-866-626-8055   |  info@formationconstruction.com

Adoption du Code national du bâtiment du Canada 2020, c’est bientôt!

PHOTO : RESSOURCES NATURELLES CANADA

 

Vous le savez sans doute, depuis 2015, il est possible de construire des bâtiments en bois mesurant jusqu’à 12 étages au Québec en respectant des exigences québécoises en matière de qualité et de sécurité.

Directives et guide explicatif

 

Mais alors, quels sont les objectifs de la nouvelle version du Code national du bâtiment du Canada 2020 ?

 

Le Code national du bâtiment du Canada de 2020 permettra des structures plus hautes en utilisant des composants de construction en bois massif.

L’industrie du bois y voit une opportunité, les concepteurs abordent de nouvelles façons de faire et un élan est donné du fait de l’urgence climatique pour réduire la lourde empreinte carbone de l’acier et du béton dans la construction.

Les produits en bois massif, dont le bois lamellé croisé (CLT), le bois lamellé cloué (NLT), le bois lamellé-collé (Glulam) et le bois lamellé à chevilles (DLT), deviennent de plus en plus courants dans la construction moderne. Ces produits sont considérés comme des composants structurels et les essais d’inflammabilité ont prouvé qu’ils dépassaient de loin la norme de résistance au feu de 2 heures imposée par les codes du bâtiment.

 

Presque inexistants il y a 10 ans, les grands bâtiments en bois ont défié les sceptiques et se répandent.

Le bois offre l’avantage d’être constitué de carbone capturé et requiert moins d’énergie de son extraction à son utilisation comparativement au béton qui, selon l’Agence internationale de l’énergie, est responsable de 7 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

 

De cette ardeur est notamment né le bâtiment moderne en bois massif le plus haut à l’échelle de la planète : « la tour Brock Commons » sur le campus de l’Université de la Colombie-Britannique. Il s’agit du plus haut bâtiment en bois du monde à 18 étages.

Le bâtiment construit en 66 jours seulement, a permis de réduire la main-d’œuvre et de réduire les émissions de CO2 de 2 432 tonnes métriques, ce qui équivaut à retirer plus de 500 véhicules de la route pendant un an.

 

 

Résumé des modifications proposées – Automne 2019

Consulter

 

 

Projet de règlement modifiant le Code de construction et le Code de sécurité pour le Québec

 

Le 10 juillet 2019, les projets de règlement modifiant le Code de construction et le Code de sécurité ont été publiés à la Gazette officielle du Québec pour recueillir les commentaires du public.

Ces deux règlements ne sont pas encore en vigueur mais la période de commentaires est terminée.

Le projet de règlement modifiant le Code de construction vise le rehaussement des exigences d’efficacité énergétique des nouveaux bâtiments (ou des agrandissements) commerciaux, institutionnels et industriels ainsi que des grands bâtiments d’habitation.

Ces exigences touchent notamment l’enveloppe du bâtiment, l’éclairage, les installations de chauffage, de ventilation et de conditionnement d’air, les installations de chauffage de l’eau sanitaire et les transformateurs et moteurs électriques. Ce projet de règlement donne suite aux engagements décrits au Plan d’action 2013 2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec.

Ce projet de règlement vient essentiellement :

  • Insérer le chapitre I.1, Efficacité énergétique du bâtiment, dans le Code de construction (chapitre B 1.1, r. 2)
  • Adopter l’édition 2015 du Code national de l’énergie pour les bâtiments (CNÉB), lequel a été modifié pour répondre aux besoins spécifiques du Québec.

 

Le projet de règlement modifiant le Code de sécurité vise à reporter du 2 décembre 2020 au 2 décembre 2022 l’entrée en vigueur des exigences relatives à l’installation de gicleurs dans certaines résidences privées pour aînés, prévues par le Règlement modifiant le Code de sécurité, approuvé par le décret numéro 1035-2015 du 18 novembre 2015.

 

Ce report permettra aux propriétaires de ces résidences de bénéficier d’un délai supplémentaire pour terminer l’installation de gicleurs.

 

Vous pouvez consulter:

 

Cet article pourrait aussi vous intéresser :

CODE NATIONAL DU BÂTIMENT 2020 : À QUOI DOIT-ON S’ATTENDRE ?

 

À PROPOS DE NOUS

Fondé en 2000, Formation Construction est le plus important fournisseur de formations préparatoires à la réussite des examens de la RBQ au Canada.

Des milliers d’entrepreneurs – venant de divers secteurs d’activité – ont suivi un cours à Formation Construction.

Nos cours 100% en ligne sont conçus par des spécialistes de premier plan dans le domaine de la construction.

Pendant toute la durée de votre étude, les formateurs sont à votre disposition pour vous aider, répondre à vos questions et suivre votre progression 7j/7 24h/24.

Nous vous apportons notre aide afin de constituer votre dossier conforme, qui devra être adressé à la RBQ.

À chaque étape de votre projet, vous obtenez des conseils de professionnels experts pour vous aider à vous poser les bonnes questions, vous apporter les outils essentiels pour vous assurer un lancement en affaire lucratif.

Vous êtes orienté sur les assurances et les cautionnements obligatoires liées à votre licence d’entrepreneur et avez accès à un panel de services essentiels à votre lancement d’entreprise.

 

19 novembre 2019

0 réponses sur "Adoption du Code national du bâtiment du Canada 2020, c'est bientôt!"

    Laisser un message

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    FORMATION CONSTRUCTION ©  TOUS DROITS RÉSERVÉS