1-866-626-8055   |  info@formationconstruction.com

Vacances de la construction : Histoire et anecdotes

Les « Vacances de la construction » commencent ce vendredi, mais savez-vous d’où provient ce terme qui désigne la période estivale de deux semaines durant laquelle la quasi-totalité des travailleurs œuvrant sur les chantiers de construction bénéficient d’un congé obligatoire ?

 

 

Un chantier ne peut pas vraiment avancer en l’absence de plusieurs de ses travailleurs. De plus, il faut aussi tenir compte que certains fournisseurs sont également en vacances l’été.

Ainsi, dans le but d’harmoniser la période d’arrêt des chantiers et de maximiser l’efficacité du travail le reste du temps, les vacances de la construction ont été instaurée à la demande des syndicats.

Plus de 120 000 travailleurs de l’industrie de la construction profitent de ce congé. C’est également la période que choisissent un quart  des Québécois pour prendre leurs congés.

 

 

Petite histoire

C’est à l’été 1971 que les travailleurs de la construction du Québec commencent à profiter de deux semaines de vacances estivales à la suite d’un décret du gouvernement provincial.

 

Chèque de vacances

C’est l’employeur qui verse mensuellement à la CCQ les indemnités pour les jours fériés chômés et les congés annuels obligatoires. Ces montants représentent 13 % du salaire gagné par les travailleurs durant chaque semaine de travail :

  • 6 % en congés annuels ;
  • 5,5 % en jours fériés chômés;
  • 1,5 % en congés de maladie.


Période

Initialement, la date des vacances correspondait aux deux dernières semaines complètes de juillet.

En 2008, lors du renouvellement du contrat de travail, les semaines doivent débuter en juillet, et peuvent donc déborder sur août.

 

Obligatoires

Les vacances sont obligatoires quelque soit le secteur, pour l’ensemble de l’industrie de la construction et touchent 80% des ouvriers.

 

Exceptions

Il existe des exceptions, notamment dans le domaine résidentiel. Un entrepreneur peut s’entendre avec ses travailleurs pour reporter les vacances.

Voir notre article sur le sujet : ICI 

 

Pourquoi ?

Une grande partie des travaux de génie civil et de voirie, autre que ceux réalisés par les employés des municipalités, sont également concernés.

Les travaux de génie civil se déroulent habituellement dans la terre donc ils sont exécutés lorsque les conditions climatiques le permettent.

Il en est de même pour les travaux d’urgence, de réparation, d’entretien, de rénovation ou de modification.

Par exemple, c’est le cas des établissements scolaires qui profitent de l’absence des élèves pour réaliser les réfections nécessaires.

 

 

À PROPOS DE NOUS

Fondé en 2000, Formation Construction est le plus important fournisseur de formations préparatoires à la réussite des examens de la RBQ au Canada.

Des milliers d’entrepreneurs – venant de divers secteurs d’activité – ont suivi un cours à Formation Construction.

Nos cours 100% en ligne sont conçus par des spécialistes de premier plan dans le domaine de la construction.

Pendant toute la durée de votre étude, les formateurs sont à votre disposition pour vous aider, répondre à vos questions et suivre votre progression 7j/7 24h/24.

Nous vous apportons notre aide afin de constituer votre dossier conforme, qui devra être adressé à la RBQ.

À chaque étape de votre projet, vous obtenez des conseils de professionnels experts pour vous aider à vous poser les bonnes questions, vous apporter les outils essentiels pour vous assurer un lancement en affaire lucratif.

Vous êtes orienté sur les assurances et les cautionnements obligatoires liées à votre licence d’entrepreneur et avez accès à un panel de services essentiels à votre lancement d’entreprise.

15 juillet 2019

0 réponses sur "Vacances de la construction : Histoire et anecdotes"

    Laisser un message

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    FORMATION CONSTRUCTION ©  TOUS DROITS RÉSERVÉS